Le chocolat, comme autrefois !

Dans l’hôtel de Santiago Atitlan, l’escale suivante de Gabriela et du Petit Prince, un paquet contenant du chocolat pour chocolat chaud, attire leur attention.

Il est fabriqué par une association de femmes Mayas, dans un village de la Boca Sur, au sud du lac Atitlan, dans la zone de la côte pacifique. C’est une des deux grandes régions de production du cacao guatémaltèque.

Un simple coup de téléphone, et les voilà attendus, dès le lendemain, par toutes les femmes pour une démonstration !

Imaginez un petit village dont les quelques maisons sont construites au milieu des cacaoyers. Dans ce cas, il ne s’agit nullement d’une plantation, mais bien d’un bois de cacaoyers, ceux-ci étant considérés comme des compagnons, au même titre que les autres plantes, les poules, canards, dindons. Chaque famille utilise les fèves de cacao de ses arbres. Et des cacaoyers, Gabriela n’en a jamais vu de si heureux. Et il lui semble qu’au temps des Mayas d’autrefois, c’était comme cela. Très agréable de vivre ce que l’on s’est imaginé…

Ici, pas d’électricité ni de gaz. La torréfaction des fèves se fait donc au feu de bois,

FeuDeBois

et l’extraction des écorces, à la main. Et tout le monde participe !

PelerLesFèves

Ensuite, direction le moulin du village pour moudre les fèves avec de la cannelle, et du sucre…

PateDeCacao

C’est là aussi que le maïs cuit avec de la chaux est broyé afin d’obtenir la pâte à tortillas.

Merci à Odilia et ses amies de cet accueil royal !

Odilia

Et devinez où se trouve tout le chocolat fabriqué ce jour là…

À suivre…

Soyons heureux !

20 réponses

  1. Merci beaucoup à vous, Laurence de nous faire rêver en partageant vos passions chocolatées !

    Continuez à voyager, cela nous fait du bien, sous le ciel parisien, de vous suivre !

  2. Merci beaucoup à vous, Laurence de nous faire rêver en partageant vos passions chocolatées !

    Continuez à voyager, cela nous fait du bien, sous le ciel parisien, de vous suivre !

  3. coucou Laurence,
    je propose la réponse suivante à ta question : le chocolat fabriqué ce jour là est dans tes bagages et sera bientôt rue Daguerre ! j’ai hâte de la goûter
    Bonne fin de voyage
    Plein de bisous.

    1. Dire qu’à la lecture du premier post, je vous imaginais dans les caraïbes -) Je découvre le Guatemala authentique, sauvage et ses volcans ! Magnifique ! Bon séjour !

  4. coucou Laurence,
    je propose la réponse suivante à ta question : le chocolat fabriqué ce jour là est dans tes bagages et sera bientôt rue Daguerre ! j’ai hâte de la goûter
    Bonne fin de voyage
    Plein de bisous.

    1. Dire qu’à la lecture du premier post, je vous imaginais dans les caraïbes -) Je découvre le Guatemala authentique, sauvage et ses volcans ! Magnifique ! Bon séjour !

  5. Merveilleux, quand les contes sont la vie, merci infiniment Laurence de nous montrer le “POSSIBLE”.
    Merci aux habitants de ce village, aux cacaoyers… et VIVE LE CHOCOLAT :=)

  6. Merveilleux, quand les contes sont la vie, merci infiniment Laurence de nous montrer le “POSSIBLE”.
    Merci aux habitants de ce village, aux cacaoyers… et VIVE LE CHOCOLAT :=)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez nos derniers articles​
I Love

2022 !

Chères clientes, chers clients ! Déjà quatre jours que nous expérimentons l’année 2022 ! Que vous souhaiter ?

Lire la suite »