Le chocolat à la dominicaine

Avec le café, le tabac et la canne à sucre, le cacao est une des productions les plus importantes de la République dominicaine. Le cacao a été introduit il y a bien longtemps, apparemment à partir du Nicaragua.

Aujourd’hui, le cacao produit ici est essentiellement bio, les cacaoyers sont surtout des Trinitario, et il existe deux types de cacao en fonction des traitements subis.

Le cacao Sanchez est le plus courant : les fèves, une fois ôtées de la cabosse sont tout simplement séchées quelques jours au soleil. Alors que pour le cacao Hispaniola (le nom donné à l’île entière, les actuelles Haïti et République dominicaine, par Christophe Colomb en 1492), les fèves sont fermentées avant d’être séchées.

Chez les Munné, le cacao est une affaire de famille. Voilà 3 générations qu’ils traitent le cacao, après l’avoir acheté aux producteurs. Ils fabriquent ainsi des matières premières et du chocolat pour l’exportation et heureusement aussi, pour le marché local : du Sanchez en majorité.

La petite dernière, Diana, a décidé d’ouvrir sa propre chocolaterie et pâtisserie gourmet, avec utilisation exclusive de cacao Hispaniola, donc fermenté.

DianaMounné

Xocolat1  Xocolat2

Miam, miam pour Gabriela…

 ChocolatsDominicains  GâteauChocolatDiana

À suivre…

Soyons heureux !

4 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez nos derniers articles​