Il était une fois, Laurence et Albert…

C’est grâce à eux que j’écris ce blog aujourd’hui. Ils sont entrés, très souriants et heureux, dans ma boutique le jour de Pâques 2012. Voici leur histoire !

 Laurence et Albert travaillent pour la même entreprise. Elle, à Paris, lui dans le Sud Ouest (ma région). Lors d’un séminaire, ils se rencontrent. Albert la remarque et sait ! Elle note son attirance, mais le rejette, le prend même un peu de haut… “Albert, apporte-moi mon gros dessert”. Ils repartent chacun de leur côté. Peu de temps après, Albert reprend le contact avec Laurence, par mail. Ils commencent à écrire une histoire : la leur. Une histoire où Laurence rit, même à distance. Albert écrit, sauf le week-end. C’est que le monsieur est marié et père de plusieurs enfants ! Laurence est déjà divorcée. Blessée, elle résiste, résiste, et a peur de commencer une relation avec un homme pas tout à fait libre. Plusieurs semaines après, Laurence finit par congédier Albert. En réponse, elle reçoit, par la Poste, un petit râteau avec la mention : “Ce n’est certainement pas le plus grand, mais c’est le plus beau que je me suis pris”. Nous sommes autour de Noël. Va-t-il lui envoyer un cadeau ? À quoi bon ? Elle ne veut rien entendre… Finalement, il entre dans une librairie et trouve LE livre fait juste pour elle. Son titre est évocateur et le contenu l’inspire.« Recettes d’Amour et de Chocolat », écrit par une autre Laurence (c’est moi !).

Laurence, celle d’Albert, reçoit et lit, lit, lit les pages qui décrivent les 7 étapes de la relation amoureuse ; les recettes qui vont avec, aussi. Elle se reconnaît, rit, pleure, le remercie et finalement accepte de le rencontrer à Biarritz, au Pays Basque, région par laquelle le chocolat est arrivé en France. Il lui annonce alors qu’il est séparé et libre pour une nouvelle aventure amoureuse avec elle.

Lorsque je les ai rencontrés, Albert était chez Laurence, à Paris pour la première fois. Ils tenaient absolument à me raconter cette histoire. J’ai été touchée, émerveillée de ce cadeau de Pâques déposé dans mon jardin secret. Je leur ai promis d’écrire un blog. Leur visite a été un signe… Je leur ai promis de raconter leur histoire, notre histoire désormais. Albert me pousse à écrire un roman, celui de leur histoire, celui d’autres histoires d’amour… Qui sait ?

J’ignore combien de temps durera ce blog, j’ignore si j’écrirai d’autres livres. Peu importe ! MERCI Laurence et MERCI Albert de ce joli moment partagé ; merci de vos encouragements.

Depuis ce jour de Pâques, pas de nouvelles. Mais, moi aussi, je sais ! Et je suppose qu’ils vont bientôt nous en donner… “L’évidence était là : leurs âmes s’étaient parlé !”.

Soyez heureux !


 

 

4 réponses

      1. Et ouvrir son coeur aussi, chère Laurence, pour accepter de se faire aimer !!
        Eh bien ! que d’émotions… nous attendions ce blog avec impatience, nous espérions toujours !! et puis, un petit mail et l’annonce d’un blog à venir… ENFIN ! Et, là, cerise sur le gâteau (au chocolat) ton premier post sur cette magnifique rencontre de ce jour de Pâques. Un parfum de magie régnait dans ta boutique ChocoLatitudes, de la rue Daguerre… Sans trop en dévoiler… nous ne cessons de lire et relire ton livre ; il a pris sa place sur l’étagère de notre chambre à coucher, si, si ! nous pensons souvent à toi et à tes amis présents ce jour là… Nous te souhaitons plein de bonheur à l’écriture de tes différents posts.
        Au plaisir de te lire, chère Laurence.

        Laurence et Albert

Répondre à Elise Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez nos derniers articles​